Mon défi environnement : 5 nouveaux gestes pour la planète

Trois mois après le début de mon défi, le bilan est très positif : j’ai déjà réduit de moitié mes déchets ! Finis les pleins de courses avec les packs d’eau qui cassent le dos. Et surtout, je me sens plus en accord avec moi-même depuis que je fais ces petits efforts au quotidien.

  • Geste n°6 : passer de la machine à dosettes au percolateur

Je ne supportais plus cette machine qui génère tous ces déchets. Deux cafés par jour, deux dosettes par jour… encore et toujours du plastique. J’ai donc choisi d’acheter un percolateur. Maintenant, j’utilise du café moulu, qui va ensuite directement dans le compost. Même si l’achat de la machine a un certain coût, l’économie des boîtes de dosettes n’est vraiment pas négligeable. De mon côté, j’ai choisi la machine Delonghi EC695 qui présente l’avantage d’un coût raisonnable, avec néanmoins la possibilité de faire un cappuccino.

  • Geste n°7 : ne plus acheter de sopalin

Et on s’en passe très bien ! Par facilité, j’en ai acheté, mais vous pouvez tout à fait le coudre si vous vous débrouillez un peu en couture. J’en ai trouvé en tissus bambou sur le site Les tendances d’Emma. Cela fait des carrés de tissus de taille moyenne très pratiques et faciles à laver.

  • Geste n°8 : remplacer les cotons démaquillants par des disques en bambou lavables

Moi qui utilisais à minima trois disques de coton par jour, pour les enfants et moi, j’ai maintenant des disques lavables. De même, je n’achète plus de protège-slip. J’ai acheté les disques démaquillants sur le site les tendances d’Emma, et pour les protège-slip j’ai un vrai coup de cœur pour le site Couds couds Lily. Je les détache rapidement avec un peu de savon avant de les mettre en machine avec mes machines quotidiennes. Cela se fait très bien et ce n’est vraiment pas contraignant.  

  • Geste n°9 : acheter en vrac

Un passage par le magasin bio tous les quinze jours pour faire le plein de céréales, riz, pâtes, sucre… J’ai plusieurs bocaux et cela m’a permis de réduire considérablement mes déchets, car je n’ai plus d’emballages cartons et plastiques pour tous ces produits du quotidien.

  • Geste n°10 : faire mes propres yaourts

J’ai investi dans une yaourtière, et après plusieurs essais aux résultats mitigés, j’ai trouvé une recette qui me correspond vraiment, je vous la partagerai dans un prochain article. Bien sûr, les enfants n’ont pas renoncé à leurs yaourts du commerce, mais pour moi en tous les cas, j’achète beaucoup moins de yaourts au supermarché.

A bientôt pour 5 nouveaux gestes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *